fougasse noel pompe a huile

La fougasse de Noël – Pompe à huile

Ecrit le par | Recette

Une pompe à huile pour votre brunch de Noël, en voilà une idée ! Non non, nous n’avons pas anticipé le réveillon et n’avons pas non plus abusé de coupes de champagne. Non, nous vous parlons simplement de fougasse, ce délicieux pain provençal.

Et en période de fêtes, la recette qui s’impose est celle de la pompe à huile. Ca vous fait sourire et pourtant croyez-nous en la dégustant, vous ne sourirez pas, vous jubilerez… Et maintenant action ! Pour six personnes, rassemblez les ingrédients pour préparer votre fougasse de Noël : 500 grammes de farine blanche de type 55, deux œufs, 125 grammes de sucre en poudre blanc (ou roux), 25 grammes de beurre, un demi verre d’huile d’olive, 20 grammes de levure de boulanger fraîche, un peu d’eau de fleur d’oranger, des zestes d’un citron et d’une orange et une pincée de sel fin. En ce qui concerne la préparation de la pompe à huile :

  • Dans un saladier, délayez la levure de boulanger dans un demi verre d’eau tiédie.
  • Mélangez la levure délayée avec 100 grammes de farine.
  • Faites une grosse boule de votre pâte, et couvrez-la d’un tissu sec. Laissez reposer dans un endroit sec à température ambiante pendant plusieurs heures (entre deux et douze heures, suivant le temps dont vous disposez, mais sachez que plus vous laissez votre pâte reposer longtemps, plus elle a de chance de gonfler et de devenir un bon « levain »).
  • Quand votre pâte a doublé de volume, passez à l’étape suivante : faites une fontaine avec le reste de farine (400 grammes, si le compte est bon!), posez votre « levain » au centre de la fontaine, puis ajoutez dans l’ordre : le demi verre d’huile d’olive, les 100 grammes de sucre, les deux œufs, les zestes de citron et d’orange finement râpés, la pincée de sel, et enfin, l’eau de fleur d’oranger (une à deux cuillères à soupe, selon le goût).
  • Mélangez tous ces ingrédients en malaxant bien la pâte du bout des doigts. Vous devez travailler la pâte avec énergie, pour la rendre à la fois lisse et élastique.
  • Roulez votre pâte en une grosse boule que vous laisserez reposer pendant deux bonnes heures sous un torchon, dans un endroit sec et à température ambiante.
  • Au bout de ces deux heures, pétrissez la pâte levée et façonnez votre pompe à huile en lui faisant prendre la forme traditionnelle de la couronne qui sied à une fougasse de cette envergure ! Hé ! N’oubliez pas que ce sera elle, la reine de votre table du soir de Noël !
  • Après avoir graissé généreusement votre plaque à pâtisserie avec les 25 grammes de beurre, posez votre couronne dessus, recouvre-la du torchon et laissez-lui le temps de reprendre ses esprits et de lever encore pendant deux heures.
  • Vingt minutes avant la fin de la levée de votre couronne, pensez à préchauffer votre four à 200°C (thermostat 7).
  • Placez votre plaque à pâtisserie (et sa couronne !) à mi-hauteur du four et faites cuire une demi-heure.

Voilà, votre fougasse de Noël est prête pour votre brunch. Pour respecter la tradition, vous devez rompre votre couronne (et non la couper) à l’image du Christ qui rompt le pain de la Cène… Régalez-vous et surtout… Restez « brunché » !

Vous souhaitez en savoir plus sur la fougasse rendez-vous sur fougasse.org.