Tout ce qu’il faut savoir sur le dessert salé

Le 12/09/2014. |

L’année dernière, un nouveau restaurant ouvrait à Paris en proposant des plats salés déguisés en desserts sucrés. Cela correspond à une tendance actuelle : inverser les codes de la gastronomie et surprendre nos attentes de gourmand. C’est une solution parfaite pour le brunch. Voici tout ce qu’il faut savoir pour épater vos invités.

Ce n’est pas du sucré-salé mais bel et bien du salé-salé

Le dessert salé va au-delà du mixte traditionnel du sucré-salé. Ici on détourne la forme d’un dessert traditionnel pour en faire un met salé. Il n’y a donc pas de mélange. On peut par exemple faire de la pâte à choux mais au lieu de la garnir de crème pâtissière, on fabrique des éclairs fourrés de garnitures salées : jambon, fromage, thon, salade, etc. Au choix ! C’est une manière originale d’inventer des sandwichs détournés.

Comment détourner les règles visuelles des plats

Ensuite, on peut s’amuser avec la présentation comme avec le food design. Ainsi on peut offrir des mille-feuilles salés ou une tarte gratin à la tomate. L’idée est de s’emparer d’un classique de la pâtisserie, comme la religieuse ou le cake, et d’en créer une version salée. Cette dimension ludique se prête bien à un brunch. On s’aperçoit alors que le visuel conditionne souvent notre sens du goût. Les papilles et les pupilles sont étroitement liées !

N’oubliez pas le dessert

Pour décliner une palette complète de saveurs, on pense aux becs sucrés. Pour le brunch, vous pouvez toujours faire appel aux viennoiseries traditionnelles et aux fruits sous toutes ses formes (en salade, en smoothie, en compote, etc). Si vous voulez aller encore plus loin, vous pouvez détourner à votre tour des plats salés en desserts : la pizza à la tomate devient une pizza à la fraise, etc. Pour trouver l’inspiration, n’hésitez pas enfin à essayer ce week-end un restaurant sélectionné par Brunch.fr.

Crédit photo : fetes-gourmandes.blogspot.fr