Vous êtes ici : » » I love Sunday

I love Sunday

Le 01/02/2013. | Tags : , ,

Avant on s’ennuyait chez sa belle-mère au déjeuner dominical. Pourquoi ? Parce qu’il relevait d’un non choix. Les heures s’écoulaient aussi longues que le marathon des plats imposés. Résultat ? On finissait par haïr sa propre famille et la blanquette de veau. Avec le brunch, vous pouvez réinventer le dimanche. Comment ? En composant votre propre plan de table et votre menu personnalisé. 

Je peux sortir de table ? Oui !

Tout d’abord, le brunch recompose l’espace. Il ne s’agit pas de rester cloués aux chaises. Non, les enfants ont la liberté d’aller jouer quand cela leur plait. De nombreux restaurants sont conçus pour prendre en compte leur envie de gambader. Autour de la table, il n’y a pas non plus de figures imposées. On peut inviter aussi bien amis que famille, et changer de casting d’une semaine à l’autre. Le mot clef est celui du plaisir. Ou comment profiter de la lucarne du dimanche pour apprécier ceux qu’on n’a pas le temps de voir en semaine.

Mange ce qui te plait

La liberté du brunch se retrouve aussi dans l’assiette. Si on partage les joies de la communauté, à chacun de choisir son menu. Envies de sucré ou de salé, d’exotisme ou de tradition ? Chaque convive en fait à sa tête. On sort un peu de l’ordre établi. Ou comment retrouver ensemble les chemins heureux de l’anarchie.

Pour un brunch qui ne se termine jamais

On parle, on se confie. On mange et puis on reprend du thé. On refait le monde ou, en attendant, on l’oublie. D’autres amis passent. C’est déjà l’heure du goûter. On recommande quelques douceurs. Le brunch est à chaque fois différent. En été, il s’invite aux terrasses, en hiver, il s’offre au coin du feu. Au bout du compte, le brunch est toujours à réinventer. La seule convention est celle du bon temps partagé. Enfin, pour varier les plaisirs, pensez à réserver en avance une bonne table sur brunch.fr.

Crédit photo: flickr miss_yasmina