La solution contre le blues de la rentrée : le drunch

Le 07/09/2012. | Tags : , , ,

Oubliez coquillages, bikini et crustacés ! Vous voilà de retour avec des nouvelles résolutions pour partir du bon pied : faire du sport ou être plus audacieux au travail. Oh, la, la, pas si vite ! Ne perdez pas si rapidement vos bonnes habitudes des vacances. Pour prolonger l’été et son insouciance, invitez vos amis à partager la dernière tendance festive : le drunch.

Qu’est-ce que le drunch ?

Ce terme vient de la contraction entre brunch et drink. Tout naturellement, il est né à New York, la ville qui ne dort jamais, où les brunchs se prennent volontiers avec un cocktail, Bloody Mary ou Mimosa. Et puis, on oublie l’heure, on boit, on rit et on perd son après-midi dans le bien boire et bien manger.

Le temps du drunch

Ca vous rappelle quelque chose ? Oui, ça s’appelle la convivialité et l’oubli des contraintes du quotidien. Vous avez le choix entre deux horaires. Si vous êtes d’humeur plus anglo-saxonne, vous pouvez commencer le drunch en milieu de journée. Si vous vous sentez plus proche des habitudes européennes, vous pouvez convertir la coutume de l’aperitivo italien. Rendez-vous alors plus vers 18h de l’après-midi pour boire et manger. Ce n’est alors ni un déjeuner ni un dîner alors mais une fenêtre ouverte pour mêler saveurs et apéros. Dans tous les cas, pensez bien à ne rien prévoir après.

Bonne nouvelle : c’est toujours l’été jusqu’au 22 septembre. Les résolutions attendront, jouez les prolongations. Il ne vous reste plus qu’à trouver le « meilleur spot urbain » pour vous accueillir. C’est simple, suivez le guide brunch.fr pour réserver sans plus tarder le restaurant de votre brunch de rentrée.

Crédit photo: Josephmandel