Vous êtes ici : » » Vive le bagel !

Vive le bagel !

Le 22/11/2013. |

Il est l’invité d’honneur du brunch. On s’en lèche les babines même si l’on connaît mal son histoire. Voici tout ce vous avez voulu savoir sur le bagel sans jamais oser le demander.

Il n’est pas né aux Etats-Unis

Fer de lance du petit-déjeuner outre-atlantique et des délis américains, le bagel n’est pourtant originaire d’Amérique. Ou plus précisément il est lui aussi le fils de l’immigration et un des produits dérivés d’Europe. Il est né au 17ème siècle en Pologne, et non sans fanfare.

Il a une naissance épique

La légende dit que le bagel fut créé par un boulanger de Cracovie en 1683. Il célébrait la victoire du roi de Pologne Jean III Sobieski sur les Turcs qui assaillaient les portes de Vienne. La forme de ce pain évoque ainsi l’étrier du roi et rend hommage à ses talents de cavalier et à la force écrasante de sa cavalerie. D’où le nom de bagel car en allemand, le mot étrier se dit « Bügel. » Il a ensuite été adopté par la communauté juive ashkénaze d’Europe Centrale.

Il n’a pas bégueule

Fait d’une pâte en levain, le bagel se prête aussi bien au sucré qu’au salé. On peut le trouver nature mais aussi décliné avec des raisins, de l’oignon, du sésame, à la cannelle, au pavot, etc. Cette variété le rend parfaitement approprié pour le repas d’entre deux qu’est le brunch. D’abord, pour un brunch à la maison, il faut le toaster puis le tartiner. Les choix sont ici multiples : Philadelphia à la mode américaine, beurre demi-sel pour imiter les bretons ou Nutella pour les enfants gourmands. On peut aussi ajouter de la garniture. Les grands classiques sont le saumon, la dinde, le pastrami ou pour les végétariens, de l’avocat ou du fromage. Le week-end approche. Envie de vous régaler de bagels ou de tester de nouveaux brunchs ? N’hésitez pas à réserver dès maintenant une bonne table qui propose des bagels sur brunch.fr.

Crédit photo: mysweetmtl